Un ouvrage qui vaut de l’or

TransStock > Analyses > Un ouvrage qui vaut de l’or

Les principaux indices boursiers internationaux cotent à ce jour 25% sous leur niveau du début de l’année. Et la tendance demeure négative car les nouveaux sommets et planchers sont toujours plus bas que les précédents.

Les nouvelles restent sombres et les investisseurs n’en sont pas plus joyeux. Cependant les marchés financiers sont très malins et anticipent la situation de trois à six mois !

Sur quelles basent travaillent-ils et comment pouvez-vous en tant qu’investisseur profiter de ce rebond anticipé ?

Voici quelques raisons pour nous intéresser aux indicateurs de marché.

 

Que sont les indicateurs de marché?

Les indicateurs de marché concentrent les informations de toutes les valeurs formant un marché financier ou un secteur.

Le marché est analysé dans sa globalité et certains titres composant ce marché sont de ce fait négligés.

A l’aide de ce groupe d’indicateurs vous allez augmenter votre pourcentage de réussite car vous ne prendrez position uniquement qu’en cas de climat boursier favorable. Ici prévaut l’adage : ‘lorsque la marée monte, les bateaux montent de concert’

Nous distinguons trois catégories d’indicateurs de marché :

  • Les indicateurs économiques du marché
  • Les indicateurs de sentiment
  • Les indicateurs du momentum du marché

Pour chaque catégorie il y a une dizaine d’indicateurs.
Dans ce billet je me limiterai chaque fois à un indicateur intéressant pour chaque catégorie.

 

Indicateurs économiques du marché

Vous partez à la recherche du point bas du marché ? Alors les niveaux actuels et futurs des éléments sont d’importance : les taux d’intérêts, la confiance des consommateurs, l’inflation, le niveau d’endettement et d’autres. Les investisseurs étudient les nouveaux chiffres et au plus ces chiffres sont importants au plus la volatilité des marchés est forte lors de leur communication.

L’indicateur Zew

L’indicateur Zew est intéressant dans la mesure où il reflète le sentiment de l’économie allemande. L’importance d’une économie allemande bien portante est connue de tous et c’est une raison pour placer cet indicateur parmi nos favoris. Cet indicateur est composé d’un mixte des principales données économiques.

L’indicateur Zew est basé sur une analyse mensuelle de 300 experts au sujet de questions économiques au sujet de l’évolution de l’économie mondiale (par exemple : l’inflation attendue, les taux d’intérêt, le prix du pétrole, …).

L’indicateur Zew navigue entre les bornes 100 et -100 et sitôt qu’il redevient positif, il se reflète dans un sentiment plus optimiste que négatif. Ce mois-ci ce sentiment se situe au niveau -60 points.

Les creux et les sommets de l’indice se placent quelques mois avant les planchers et les sommets du marché. A cet effet l’usage d’une moyenne de trois à six mois est optimal (ligne pointillée).

En plus d’indiquer un marché suracheté ou survendu, l’indicateur Zew donne aussi un signal important en ces de franchissement de la ligne de zéro.

 

Les indicateurs de sentiments

La deuxième catégorie est appelée indicateurs de sentiments. Ainsi le ratio Put/Call indique que les investisseurs achètent des puts ou des calls. Lorsque les investisseurs sont animés d’un fort sentiment positif, alors ils achètent plus d’options call que de puts.

L’indicateur Fear and Greed

Cet indice dit de la peur et de la cupidité est basé sur le sentiment des investisseurs. Il est présenté par CNN Money. Son niveau est calculé sur base de sept indicateurs sous-jacents (*)

L’indicateur Fear and Greed donne un important signal lors du franchissement de la ligne zéro.  Mais aussi les signaux de marché survendu ou suracheté apporte des indications pour déterminer les planchers du marché sur base d’un historique de 20 années.  En combinaison avec des éléments de chartisme vous améliorez grandement la fiabilité de vos analyses.

Le canal de tendance depuis 2009 dessiné sur le graphique en est un bon exemple.

 

Les indicateurs de momentum

Ce sont les indicateurs qui mesurent précisément ce que font les bourses. La force et l’ampleur de la bourse sont mesurées.         

  • Pour la force nous tiendrons compte des volumes
  • Pour l’ampleur nous tiendrons compte du nombre de titres

Concrètement cela signifie si beaucoup ou peu d’actions évoluent bien.  
Quand votre probabilité de réussite est-elle la plus importante ?  En effet lorsqu’il y a plus d’actions qui performent bien !

Le momentum ci-dessus calcule sur la base des cours et des volumes le nombre de titres qui prestent bien sur l’indice S&P500. Les moments cruciaux lors des franchissements de la ligne zéro sont frappants.

 

Que racontent les indicateurs?
  1. Les indicateurs économiques du marché racontent ce que les cours doivent faire.
  2. Les indicateurs de sentiments racontent ce que les investisseurs espèrent que les cours vont faire.
  3. Les indicateurs de momentum du marché racontent ce que les cours font effectivement.

 

Conclusion
  • Lors d’un climat boursier difficile, la reconnaissance d’un retournement du marché est extrêmement rentable.
  • Dans un tel climat vous épargnez énormément de temps en vous limitant aux secteurs (voir billet précédent).
  • La combinaison de l’analyse sectorielle avec les indicateurs de marché est Top!
    • L’indice Zew raconte quand faire appel à vos liquidités.   
    • L’indice Fear and Greed sert à la confirmation de votre analyse.
    • Avec le momentum du marché vous confirmez l’exactitude de votre analyse.

Tel un artisan établi les plans de sa maison, ainsi l’investisseur choisi ses paramètres lorsqu’il veut avec conséquence entrer ou sortir de l’univers des placements en actions. N’oublions jamais qu’un bon artisan gagne toujours bien sa vie…

 

 

(*) Les sept indicateurs sous-jacents de l’indicateur Fear and greed sont :

  • L’indice S&P500 comparé à sa moyenne à 125 jours
  • Le rapport entre les actions avec un nouveau haut sur 52 semaine et les plus bas sur 52 semaines.
  • le spread entre le papier risqué à haut rendement et le papier de qualité à faible rendement.
  • La performance des actions par rapport aux obligations à 2 ans.
  • Le rapport entre le nombre de titres montant et descendants sur le NYSE.
  • Le rapport Put/Call.
  • L’indice VIX de Chicago.

 


Print Friendly, PDF & Email

 

Paul Gins
A Propos de l’Auteur

The trend is your friend

Laisser une réaction