Le vaccin provoque des étincelles

TransStock > Analyses > Le vaccin provoque des étincelles

Lors de mon billet précédent, je dissertais sur l’évolution du principal indice européen dans un canal horizontal. Un catalyseur s’imposait afin d’en sortir et nous l’avons eu !

L’annonce d’un vaccin avec une efficacité certaine a mis le feu aux poudres et l’indice a bondi de 9%.

Remarquable fut la fausse sortie du canal par le bas juste avant l’annonce. Une fausse sortie signifie que le cours est tombé sous un support important et que peu de temps après il cote à nouveau au-dessus de ce support. C’est précisément ce double phénomène qui se retrouve à la base de cette fameuse augmentation de l’indice. A coté des acheteurs, nous avons retrouvé les vendeurs et les « shorters » sur actions qui ont dû inverser la vapeur.

Avec cette nouvelle percée, l’EuroStoxx 600 cote maintenant au-delà de 375 points et l’objectif des 400 est à nouveau en point de mire. Et il s’agit précisément de la fameuse résistance que l’indice a percé pour la première fois en février.

 

Cependant, tous les titres n’ont pas participé à cette hausse, une des plus grandes performances historiques de l’histoire boursière !  Les titres « stay-home » ont été échangés en masse contre des titres « non stay-home ».

 

S’en est suivi une importante sectorialisation. Le schéma ci-dessus illustre clairement le phénomène. A gauche nous trouvons les plus performants sur un mois tandis qu’à droite ceux depuis le 1er janvier.

Mais en plus de ce classement en pourcentages il est de bonne pratique de comparer les différents indices entre eux. Ceci peut se pratiquer de différentes manières. Ma préférence est donnée au ratio entre deux graphiques. Je vais vous expliquer pourquoi, mais d’abord la formule de base.

 

Le ratio entre deux graphiques

Soit pour l’indice A une valeur de 250 et pur l’indice B celle de 375 à un instant donné. Alors nous trouvons un ratio A/B = 0,6667. Chaque jour ce ratio est recalculé. Si la valeur de A augmente en pourcentage par rapport à la valeur B, alors la courbe augmente. La courbe augmente également si l’indice A baisse moins vite que l’indice B. Une courbe croissante n’est donc pas le signe d’une augmentation des cours.

 

En haut à gauche, le ratio du secteur technologique sur l’indice boursier S&P500.

En haut à droite, le ratio du secteur énergie sur l’indice boursier S&P500.

 

Le ratio et le chartisme

L’exemple devient clairement plus intéressant lorsque l’on prend le ratio entre les deux secteurs.

 

De plus il est un fait que le chartisme fonctionne aussi de manière excellente avec des graphiques de ratios.

Les zones de support et de résistance, indiquées en jaune, représentent les objectifs des cours. Depuis le sommet du 6 novembre, le secteur énergie prend le pas sur le secteur technologie avec pas moins de 35% !

Néanmoins, il n’y a toujours pas d’inversion définitive de tendance (= rotation sectorielle) sur la base de ce graphique de ratio, de la courbe exponentielle et de la période de correction relativement brève. En conséquence il s’agira dans les semaines à venir, de savoir si l’actuelle zone horizontale de support sera fiable.

 

Print Friendly, PDF & Email
Paul Gins
A Propos de l’Auteur

The trend is your friend

Laisser une réaction

Analyse & Conseils

Comment évoluent les indicateurs techniques des principaux indices, des actions, des matières premières, des pays et des cours de change? Et, surtout, quel en est l'impact sur votre propre portefeuille d'investissements?

Activités – Apprendre à investir

<< Sep 2021 >>
lmmjvsd
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

Recente analyses

Il est statistiquement prouvé que les statistiques ne sont pas exactes!
30/08/2021
Gardez un œil sur le Bitcoin !
26/06/2021
Un plan pour un investissement rentable et conséquent
25/05/2021
Six raisons de garder le prix de l’or à l’œil!
23/04/2021
Pensez avant d’agir et agissant, pensez encore!
17/02/2021