Heureusement, nous ne sommes pas en guerre !

TransStock > Analyses > Heureusement, nous ne sommes pas en guerre !

Rares sont les représentants du gouvernement ont pu mesurer à temps l’impact du Corona virus. Car en Chine, la tendance s’est inversée.

Pourquoi l’Europe a pu laisser la situation dégénérer à un tel niveau fera l’objet encore longtemps de nombreux débats.

Les pays ayant cru erronément pouvoir créer une immunité sont dans une situation bien plus mauvaise. La prise en charge laxiste des Etats Unis exigera certainement un lourd tribu aux points de vue humain et économique. Ainsi le second mandat de Trump est mis en danger.

Pourquoi et que n’avons-nous pas…ces interrogations sont valables pour le monde politique, mais aussi pour celui qui a transmis le virus, pour chacun de nous et donc aussi pour l’investisseur.

Mauvaises estimations au sujet d’un virus dont nous ne connaîtrons peut-être jamais le fin mot. “Envoyez-nous le code génétique et nous fabriquerons un antivirus” (Johnson & Johnson – Terzake VRT 22/03). Nous avons là matière à débattre.

Mais nous ne sommes pas en guerre, Président Macron. La guerre nous amène à faire quantité de provisions, la guerre détruit tout et après le conflit, tout est à reconstruire. Jusqu’au mois dernier, la confiance des consommateurs était excellente.

Le bouton pause a été enfoncé, il reste maintenant à pousser le bouton start. Chacun manque à ses proches et des alternatives sont trouvées via les médias sociaux. Ceci n’est pas une guerre.

La Chine

En partie à cause de l’indice boursier chinois, de nombreux investisseurs peuvent avoir été induits en erreur. L’indice (graphique en haut à gauche) était même prêt pour un nouveau sommet pendant la crise. Ce n’est qu’après la chute du reste du monde que le même indice a baissé

Les mesures prises, combinées à l’intervention du Président Xi Jingping (portant le masque) a permis aux investisseurs de la région de garder leur confiance.

 

Le momentum

Le graphique ci-dessus avec le pourcentage de dynamique sur 1 et 5 ans (en-dessous) montre qu’investir en actions est rentable à long terme.

Le moment de l’entrée est crucial et c’est pourquoi il est recommandé d’étaler votre apport en capital, même sur plusieurs années. Le déclin actuel est le plus important jamais enregistré depuis 1900 à l’exception de 1928. Depuis 1900, les écarts en pourcentage sur cinq ans ont rarement été négatifs.

 

La tendance s’inversera donc tôt ou tard

Il n’y a rien qui doive être reconstruit. Les magasins en Chine vendent à nouveau des appareils Apple.

Les entreprises avec de lourdes dettes sont les premières impactées avec pour conséquence la possibilité d’une augmentation du chômage. Les récentes mesures prises par la banque centrale européenne afin de procurer des liquidités en suffisance au secteur bancaire est une excellente chose pour le monde des entreprises européennes.

Les entreprises saines avant la crise du corona virus resteront florissante après grâce aux financement nécessaires.

L’Autriche est en Europe le premier pays au nombre de victimes, mais d’autres pays prendront rapidement le relais. Mais une économie dont tant la demande que la production sont stoppées est une chose nouvelle. Il est impératif après la crise que la demande et la production reprennent sans délais.

Expliquez ceci au troupeau et créez la confiance de manière que les investisseurs comprennent et considèrent qu’il y a un moment pour acheter. Mais n’agitez pas un drapeau en disant que nous sommes en guerre.

Dubravko Lakos-Bujas, directeur responsable des actions US chez JP Morgan va plus loin et s’attend à ce que l’indice S&P500 atteigne à nouveau 3.400 points à l’horizon du début de l’année 2021.

 

Quels secteurs sont les moins sensibles ?

C’est au niveau des secteurs de bien de nécessité, de la santé et de l’alimentation que nous retrouvons les moins sensibles. Ils concernent des produits et des services dont nous ne pouvons nous passer. En votre qualité d’investisseur défensif vous ferez votre choix parmi les meilleurs de ces secteurs.

Un investisseur dynamique, à la recherche d’un rendement plus important sur une période plus longue, prendra des positions dans d’autres secteurs. Cependant l’impact sur le portefeuille durant cette correction sera plus important.

Sur le graphique ci-dessus nous voyons que les secteurs alimentation et boissons ainsi que les bien de nécessité ont performé moins que l’indice S&P500. La correction de ces secteurs est néanmoins plus limitée. Les planchers des cours de ces secteurs gardent le cap tandis que l’indice S&P500 cote plus bas que son précédent plancher.

 

Résolution

Il y a eu beaucoup de souffrance et la tempête n’est pas finie.

La baisse boursière est un fait et il n’est pas encore possible d’en déterminer les dégâts.

Les représentants gouvernementaux font leur possible pour limiter la situation à une correction en V ou en U. Si les dégâts restent limités alors seulement nous pourrons voir avec certitude que nous n’évoluons pas vers une récession ou plus grave vers une dépression.

En fait chacun a ses responsabilités et si après la crise une consommation et une production massale voit le jour, nous pourrons estimer que cette mauvaise passe sera plus vite derrière nous que nous ne l’imaginions.

Ensemble nous sommes plus fort.

 

Pour plus de signaux techniques, voyez aussi mes blogs (NL) sur le site de TransStock – cliquez ici (..à traduire avec Google Translate en cliquant droit).


Print Friendly, PDF & Email

Paul Gins
A Propos de l’Auteur

The trend is your friend
1 Response
  1. Cette crise sera pire que celle des subprimes de 2008. J’ai vendu à -20%. Les dead cross ont été déclenchés. Nous aurons une baisse pendant 13 mois (est). La tendance à la baisse est verticale suivie de rebonds qui n’ont pas dépassé le Fibonacci 32.8% pour entamer vendredi dernier une nouvelle chute. Ceci va se répéter jusqu’à un fond et puis remonter doucement.
    J’ai couvert mes ventes par l’achat de trackers inversés que je revendrai au Golden cross.

Laisser une réaction

Analyse & Conseils

Comment évoluent les indicateurs techniques des principaux indices, des actions, des matières premières, des pays et des cours de change? Et, surtout, quel en est l'impact sur votre propre portefeuille d'investissements?

Activités – Apprendre à investir

<< Août 2020 >>
lmmjvsd
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Recente analyses

L’armée déployée à Wall Street!
03/06/2020
Rarement, il y a eu autant de devoirs à faire!
24/04/2020
pharmacy
Les corrections, sources d’opportunités !
30/03/2020
Mettez une pile à combustible dans votre portefeuille!
18/01/2020
Is kennis de meest waardevolle grondstof op aarde?
Et si la connaissance était la matière première la plus importante sur terre ?
14/12/2019