TransStock > Analyses > 15 sur 17

Cela fait plusieurs semaines que la bourse monte depuis la correction du 24 décembre 2018. La correction de la fin de l’année passée en a étonné plus d’un, ce qui fut également le cas pour la reprise qui s’en suivi.

En tenant compte de ce qui se passe du point de vue économique, politique et international, l’expression ‘the market climb the wall of worry’ prend toute son importance. Presque tout le monde s’accorde à dire que la croissance sera inférieure aux prévisions.

40 ans d’analyse technique nous apprennent que l’information la plus fiable est à retrouver dans le graphique des cours ! Dans l’ensemble, le sentiment technique au sujet des actions est favorable et les niveaux de résistance sont franchis l’un après l’autre.

Pourtant vous trouverez 25 raisons pour que la bourse baisse et en même temps autant de raisons pour que la bourse monte.

Historiquement, 15 nouveaux plus hauts hebdomadaires restent une chose exceptionnelle. En soi cela ne présente pas de problème. Contrôlez et ajustez à cet effet vos niveaux de stop loss dès que des nouveaux plus bas hebdomadaires apparaissent. Traditionnellement, le mois de mai est moins rentable en bourse et de par sa grande augmentation elle rend tout son sens à l’expression ‘Sell in May and come back in September’. Mais nous n’en sommes pas là car la moindre possibilité d’un accord commercial USA-Chine a donné des ailes aux marchés boursiers. Ce serait amusant que la troisième expression ‘Sell on the News’ pouvait devenir vraie en 2019.

 

Augmentations sans corrections

Néanmoins, je reste favorable à plus de corrections durant une même période. Des corrections de cours depuis un plus bas vers un plus haut (et inversement) sont généralement de 38,2%, 50% ou 61,8%. Ce sont les célèbres corrections de cours basées sur Fibonacci. Ceci signifie concrètement que lorsque le cours évolue de 100 vers 120, un cours de 110 est envisagé lors d’un retracement de 50%.

En d’autres mots, plus longue est l’augmentation plus forte sera la correction. Et tôt ou tard cette correction apparaîtra car prises de bénéfices il y aura et n’oublions pas que c’est ce qui permet aux courtiers et aux spéculateurs à court terme de gagner le plus d’argent. En cas de prises de bénéfices dans un marché haussier, un éventail de possibilités s’offre à nous, vendre, augmenter ses positions ou arbitrer celles-ci. Il s’en suivra que de nouveaux niveaux de support apparaîtront, ce qui est d’autant plus favorable à l’investisseur.

 

Un triangle ascendant

Accompagnant la hausse nous avons maintenant un triangle ascendant, signalé sur le graphique 1. Les sommets et les creux tendent vers des points où la distance entre support et résistance diminue et que la tension augmente. Vous obtenez une sorte de ressort.

En cas de triangle ascendant vous aurez généralement une cassure par le bas, mais il existe aussi des exemples de cassure par le haut.

Et c’est précisément la raison pour laquelle les résultats trimestriels des USA sont plus que jamais intéressants. De bons ou mauvais résultats seront capitaux pour la sortie de la formation en triangle ascendant : vers le haut ou vers le bas.

 

Sectoriel

Examinons les différents secteurs de l’EuroStoxx600 et constatons que la différence entre le sommet et le creux est de 25%. Et ceci constitue beaucoup en tout juste 4 mois. Et c’est précisément parce que le point bas se situe quelques jours avant le 31/12 que la remontée depuis le 1er janvier a été si importante.

La mesure de l’augmentation sur un e période de deux ans nous apporte une autre image. Même si l’augmentation jusque y compris février a été grande, nous obtenons depuis une parabole lissée.

Les titres qui ont connu la plus grande correction en décembre sont ceux qui ont connu les plus grands rattrapages. Avec pour conséquence que les nouveaux sommets restent bas alors que précisément une hausse à long terme a besoin de ces nouveaux sommets. Ceci est perceptible sur la ligne bleue du graphique 1.

Le secteur des matières premières a les meilleures prestations. Et néanmoins le cuivre ne se porte pas bien. Ainsi la société Freeport Mc Moran a publié de moins bons résultats et le cours a été sanctionné de 10%. L’augmentation de 40% au cours de ces dernières semaines présente un contraste saisissant avec la baisse du prix du cuivre sur la même période.

Le secteur automobile engrange 25% et cependant la vente de véhicules faiblit. Et de cette manière, vous trouverez pour chaque secteur des raisons pour lesquelles des hausses comme décrites plus haut sont difficilement explicables sans les graphiques.

En d’autres mots, tenez compte de la quatrième expression ‘The trend is your friend’

 

Trading par ordinateur

Lorsqu’il y a trente ans le monde politique s’exprimait, cela avait une influence sur la bourse. Aujourd’hui après de mois de débats il n’y a toujours pas de solution pour le Brexit. John Bercow est devenu une gloire internationale avec son ‘ORDER’ et le Brexit est reporté jusqu’à ce que le nombre de ‘AYE’ et ‘NO’ permettent un résultat.

Remarquable : tout le monde connait le prix à payer à court terme et cependant aucun vote n’a de prise sur la bourse !

J’ai le sentiment que les ordinateurs tirent de plus en plus les ficelles. Près de 87% des transactions aux USA se déroulent par ordinateurs et c’est la raison pour laquelle des concepts tels que trend haussier et trend baissier constitue votre meilleure bouée !

En cas de tendance haussière, surveillez plus que jamais vos niveaux de résistance, car en cas de cassure nous filons directement vers le nouveau support de résistance. Le plus bel exemple reste la correction en V de décembre 2018. En quelques semaines, la bourse a évolué d’un support vers un autre support suivi d’une correction haussière d’une résistance vers une autre résistance.

De cet article retenons trois éléments de l’analyse technique pour nous aider avec succès dans nos investissements :

Faites confiance aux graphiques et contrôlez régulièrement vos niveaux de support et de résistance.

Tôt ou tard il y aura des prises de bénéfices avec des retracements en pourcentages entre le dernier plus bas et le dernier plus haut.

Accompagnez le trend haussier et ajustez votre stop loss lorsque la tendance s’inverse.

 

Print Friendly, PDF & Email

 

 

Paul Gins
A Propos de l’Auteur

The trend is your friend

Laisser une réaction

Analyse & Conseils

Comment évoluent les indicateurs techniques des principaux indices, des actions, des matières premières, des pays et des cours de change? Et, surtout, quel en est l'impact sur votre propre portefeuille d'investissements?

Activités – Apprendre à investir

<< Juil 2019 >>
lmmjvsd
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Recente analyses

Des scarabées dorés à l’horizon!
10/06/2019
Melexis en X-Fab: chips of turbo’s?
Melexis et X-Fab: puces ou turbos?
26/03/2019
Innovatief beleggen: De Bio-Sector
Investissement innovant : le secteur BIO
26/02/2019
CBC - Les banques au premier rang
KBC – Les banques au premier rang
25/01/2019
Les actions du secteur automobile…
Les actions défensives : une protection de votre portefeuille?
14/12/2018